Eric Rohmer : du moulin à l'usine

Eric Rohmer – Les Métamorphoses du paysage: l’ère industrielle (1964) from Guillaume Bergonzi on Vimeo.

Si le documentaire commence par : « tournons le dos à la route nationale, ce paysage n’a pas changé depuis deux cents ans« , il se termine ainsi : « Jetons donc pour finir un regard indulgent sur ce paysage industriel qui est en train d’entrer dans l’histoire. Les usines de l’avenir iront dans les campagnes se terrer derrières les bosquets. Sur ce qui fut la banlieue souffreteuse, s’élèvera bientôt un monde propre, net, rangé. Nos raisons de nous réjouir l’emportent sur nos regrets. Et nous osons garder l’espoir que le cadre futur de notre existence laissera dans sa rigueur une porte ouverte à la rêverie. », voix-off du documentaire (Pierre Gavvarry)

Le documentaire (1964 – film 16mm, noir et blanc, 22 minutes) d’Eric Rohmer est issu d’une série qu’il tourne de 64 à 69 pour la télé éducative (RTS). Il est question de l’esthétique de l’industrialisation dans le paysage français, plus particulièrement, dans l’agglomération parisienne après-guerre. Il y démontre la beauté des usines ; ce documentaire eut mérité un deuxième volet sur ce qu’elles représentent : condition ouvrière, rôle des usines, des machines. Autrement dit, après le rapport au paysage, un rapport à l’homme eut été intéressant. Mais ce n’était l’objet de cette « rêverie poétique ». Une position de regardeur externe et d’éducateur qui peut lasser ; on trouvera à ce titre dans les carnets d’Eric Rohmer : « Conduire l’élève à une réflexion personnelle, loin des stéréotypes.« 

Cependant, le commentaire et la façon dont il filme les machines sont fascinants : du moulin à la pelleteuse. Avec ce film seul, Rohmer gagne le titre de « géo-cinématographe », cinéaste de la ville {On notera parmi les lieux filmés : le complexe industriel de la Plaine Saint-Denis (93) ; les boulevards périphériques en construction ; la gare d’Asnières et son centre de tri (92) ; le canal Saint-Martin ; la rotonde de la Villette et le métro aérien, place Stalingrad (19e)}. Les machines ont donc, si ce n’est le premier rôle, le second. Il faut voir dans ce documentaire, ce qui mérite aux yeux de Rohmer d’être sauvé.

Un panorama historique et cinématographique de l’urbanisation parisienne sur le Forum des imagesici.

Les films de la même série par Eric Rohmer:

– Entretien sur le béton
– Histoires extraordinaire d’Edgard Allan Poe
– Victor Hugo, Les Contemplations, livres V et VI
– Victo Hugo architecte
– Postface à l’Atalante
– Les Cabinets de physique au XVIIIème siècle
– Entretien sur Pascal
– Stéphane Mallarmé

Publicités